Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes contes de fées

Joyeux Noël, les geeks!

Publié le 3 Janvier 2015 par BengiBerte in humour, geeks, solidarité, Contes de Noël un peu fous, tranche de vie (la mienne)

Je ne sais même plus comment cette histoire-ci est venue dans la conversation. En tout cas, la voici ! Je la dédie à tous les geeks qui croient au père Noël.

Tout a commencé dans l’atelier du père Noël. C’est un atelier très bien organisé : chacun a des trucs à faire et tout le monde travaille beaucoup. Les gens fabriquent et emballent des jouets jour et nuit. Seulement, un jour, les employés qui emballaient des paquets en eurent marre et décidèrent de cacher le papier cadeau et de faire grève.

Le père Noël se trouva bien embêté. Tous les paquets devaient être emballés à temps ! I fit les cent pas et se creusa la tête, puis il trouva une idée ! Il fonça dans le tas de cadeaux à emballer et récupéra toutes les bandes dessinées qu’il put trouver.

Il y avait là des centaines et des centaines de pages. Le Père Noël les arracha toutes et s’en servit pour confectionner les paquets. Il se retrouva avec des emballages cadeaux extraordinaires : Tintin côtoyait Captain América et les Schtroumpfs faisaient la danse avec Superman ! Tout fier de lui, le père Noël enfourna ses paquets dans son traineau et partit dans la nuit, derrière ses rennes.

Au petit matin, les gens découvrirent leurs paquets. Ceux qui avaient commandé des bandes dessinées se sentirent complètement furieux. Comment allaient-ils pouvoir les lire, maintenant ? Ils avaient très envie de tous marcher jusqu’au pôle pour protester mais ils n’osaient pas car ils avaient peur de prendre froid.

Une petite maligne eut alors l’idée de rassembler tous les emballages pour reconstituer les ouvrages. Les enfants essayèrent donc de recoller toutes les pages ensemble pour obtenir leurs livres. Oh, ce ne fut pas facile et beaucoup abandonnèrent. Mais toutes celles et tous ceux qui persévérèrent se retrouvèrent vite avec des albums collector de Boule et Bill qui rencontrent Hellboy (ou quelque chose d’aussi original). Certains essayèrent même de les revendre pour se faire de l’argent mais ce fut impossible car les éditeurs menacèrent de leur coller un procès pour non-respect des droits d’auteurs. Quant aux employés du Père Noël, toute cette histoire les fit tellement rire qu’ils acceptèrent d’envoyer leurs syndicats pour négocier la reprise du travail.

C’est ainsi que les geeks du monde entier tirèrent au mieux parti du Noël le plus étrange qu’ils avaient jamais connu !

Commenter cet article