Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes contes de fées

Le style

Publié le 20 Janvier 2014 par BengiBerte in Conseils aux jeunes auteur(e)s

Je sais ce que vous allez me dire: le style ne s'apprend pas. La façon d'écrire d'un(e) auteur(e) est tout simplement le reflet de sa personnalité. C'est même pour cela que certains auteurs peuvent être reconnus à la manière dont ils écrivent, de la même façon dont on reconnait un(e) chanteur/se à sa voix.

Oui, mais... comme il faut beaucoup de travail à un(e) chanteur/se pour trouver sa voix, il faut également beaucoup de travail à un(e) auteur(e) pour trouver son style. Cela ne s'apprend pas tout seul et cela peut prendre des années. Cependant, il existe quelques pièges dans lesquels il vaut mieux éviter de tomber:

La prose pourpre
"Il est une chose indigne et inacceptable que de soliloquer en verbes chatoyants et miroitants tels des feux de bengale..." Vous êtes toujours là?
ça, c'est de la prose pourpre. Il s'agit d'une façon d'écrire guindée, surchargée d'adjectifs pompeux et souvent mal adaptés. Cela se produit quand l'auteur(e) veut éblouir le lecteur et en fait des tonnes pour bien lui montrer qu'il/elle a du style. Evidemment, cela aboutit à l'effet inverse. Certains auteurs parviennent à pondre de bons textes en faisant de la prose pourpre mais pour un auteur qui y parvient, 99 ne donnent qu'un effet prétentieux et maladroit.

La solution? Ne jamais utiliser un mot dont on ne connait pas le sens. Utiliser les adverbes et les adjectifs avec modération. Penser au pauvre lecteur. Se faire relire et tenir compte des commentaires des lecteurs. Et se rappeler que bien écrire prend du temps.

La prose beige
"J'écris simplement." C'est ça, la prose beige: un style tellement simple qu'on n'y trouve pratiquement rien. C'est tout simplement le contraire de la prose pourpre. Si vous voulez écrire des histoires pour très jeunes enfants, ce style est parfait. Sinon, il faut rallonger un peu les phrases et ajouter au moins quelques adjectifs et adverbes.

Le rythme
Chaque phrase a un rythme. La difficulté pour un auteur débutant est souvent d'harmoniser le rythme des phrases afin que celles-ci soient agréables à lire.

La solution? Je n'en ai pas. Le rythme est souvent instinctif. Pour acquérir le sens du rythme, il faut lire le plus possible (des classiques) et écrire le plus possible. On apprend en écrivant.

Enfin, y'a pas que le style dans un bouquin. On verra ça la prochaine fois...

Commenter cet article